20.12.07 Bio, biodynamie, viticulture durable


Nous voulons, comme beaucoup d'autres, pratiquer une viticulture "propre", et cette volonté ne date pas d'hier. Ainsi sur notre Domaine nous avons, après une adaptation progressive et non sans risques, cessé d'utiliser des engrais industriels depuis 1987, des désherbants depuis 1990, des insecticides depuis 1996. Pourtant nous ne nous reconnaissons ni dans la viticulture bio, ni dans la biodynamie. Pourquoi ? Toutes deux sont des approches dogmatiques. L'une et l'autre postulent qu'il existe a priori des bons et des mauvais produits. Ainsi tout ce qui est d'origine végétale est supposé sain, et inversement tout produit synthétisé ou simplement purifié par voie chimique est proscrit. Deux exemples : Le pyrèthre et la roténone sont des insecticides naturels extraits de plantes tropicales. Ils sont donc autorisés en agriculture bio. Ce sont pourtant des insecticides aussi actifs que les autres, et ils tuent les insectes, utiles ou nuisibles, sans discernement particulier.Le cuivre est le principal moyen de lutte bio et biodynamique contre le plus grave danger menaçant nos vignes : le mildiou. Mais on sait que le cuivre s'accumule irréversiblement dans les sols jusqu'à atteindre des concentrations toxiques pour la micro-faune. Le cuivre est-il moins nocif que les produits chimiques de synthèse ? Je n'en suis pas sûr. Ma conviction est qu'il n'y a pas de bon produit en soi. Un médicament mal utilisé peut tuer, un poison à faible dose peut guérir. L'important est de limiter les interventions strictement à ce qui est vital. Il faut savoir parfois tolérer une présence limitée de maladies et de parasites pour permettre que s'établisse un équilibre naturel. La richesse biologique du vignoble est la clé de toute viticulture durable. Pour progresser nous avons besoin de mieux comprendre le milieu naturel. L'approche scientifique devrait nous y aider. Encore faudrait-il que suffisamment de moyens soient réunis pour développer une recherche indépendante des firmes. Mais ceci est une autre histoire..


Ce site utilise Flash 8.
Pour le visiter vous avez besoin du Flash Player 8 de Macromedia, un plug-in qui vous permettra d'accéder à tout le contenu de ce site et de nombreux autres sites.
Pour télécharger et installer Flash 8
cliquez ici.